Recherche
Votre recherche

Identification
Utilisateur
Mot de passe

NewsLetter
Votre email


Mots-clés :

2c-B / 2c-I / 2c-E

L'information objective, sur les risques liés aux pratiques festives et les moyens de réduire ces risques, permet à chacun d'adopter une attitude responsable dans ces choix de vie qu'il s'agisse de consommation de drogues légales ou pas, de risques auditifs, de sécurité routière, de jonglage enflammé, de piercing, de sexualité, d'usage-revente...

Qu'est-ce donc ?

Ils se présentent généralement sous forme de poudre blanche (parfois tirant sur le beige pour le 2C-B ou floconneuse pour le 2C-I) et peuvent être avalées ou sniffées.

Attention : la voie nasale provoque souvent de fortes douleurs (voir des saignements) et des expériences plus intenses et rapides à venir.
Les dosages sont aussi à revoir à la baisse, diviser la dose par 3, ex : 15 milligrammes par voie orale deviennent 5 milligrammes en sniff.


#L’art de bien doser son RC

Alors que les produits habituels peuvent se doser à l’œil, les dosages de RC se comptent en millièmes de gramme et une erreur de dosage peut entraîner des conséquences graves...
Mieux vaut donc bien te renseigner sur les dosages et investir dans une balance précise au milligramme près. Il faut bien la nettoyer à l'alcool après chaque utilisation pour éviter un cocktail de molécules !
Pour améliorer encore la précision (c’est parfois nécessaire sur des produits très actifs), tu peux faire une dilution volumétrique. Commence par vérifier le poids total de la quantité de produit à diluer et la solubilité de la molécule (la plupart le sont). Ne pas se fier au poids annoncé par le vendeur.
1 grammes de ta substance mis dans 1 litres d'un solvant (ex : alcool à 40° ou plus type vodka) = 1 milligramme par millilitre.
Il suffit alors à l’aide d’une seringue (celle à insulines qu’on trouve dans les kit+ ou en pharmacie contiennent 1ml) ou d’une éprouvette graduée de remplir le nombre de millilitres souhaités pour obtenir le même nombre milligrammes.
Renseigne toi bien sur les dosages du RC que tu t'apprêtes à consommer et ne fais pas aveuglément confiance au dosage des autres : beaucoup de facteurs entrent en compte (poids, état physique et psychique, habitude de consommation...). Commence par une petite quantité et attends les effets avant d’augmenter progressivement.

Effets et Dosage

Ces molécules ont des effets psychédéliques : hallucinations auditives et/ou visuelles, altération du temps plus ou moins marquée, modification de la conscience. Stimulantes, elles peuvent provoquer une certaine euphorie mais aussi de la confusion voire de l’angoisse selon l'état d'esprit, le contexte de la prise etc…

Le 2C-E semble être plus puissant/déstabilisant, introspectif (+mental) et plus long que le B et le I.

Le 2C-I se caractérise par un effet très stimulant, une montée plutôt longue, des visuels "cartoonesques" et des effets résiduels assez longs qui peuvent rendre le sommeil difficile pendant un bon moment.

Le 2C-B est stimulant et visuel, mais considéré comme le plus récréatif/ gérable, le plus linéaire et court des trois. A dose légère, il est parfois utilisé comme aphrodisiaque.

D’autres molécules de cette famille peuvent être vendues à la place de celles-ci car difficiles à obtenir. Renseigne-toi sur des sites internet.

Attention ! La courbe dose-réponse est exponentielle : passé un certain stade, rajouter 1 ou 2 mg augmente les effets de façon spectaculaire.

Dosage oral (une balance électronique précise au milligramme est indispensable pour mesurer des quantités si petites .)

Produit

léger

moyen

fort

Durée

2C-E

5mg

9 à 12mg

> 15mg

6 à 12h

2C-I

5 à 10mg

15 à 20mg

> 25mg

6 à 10h

2C-B

5 à 10mg

15 à 25mg

> 25mg

4 à 8h


Les temps d’actions indiqués ci-dessus peuvent être plus longs en fonction du dosage et de la tolérance des usagers. Essaye de toujours commencer par la plus petite quantité active, puis d'augmenter progressivement.
Attendre au minimum 1h30 avant de redoser (l'effet pouvant être long à monter).

Risques

Tensions musculaires (cou, jambes, etc) et/ou crispations (mâchoires..), tremblements, maux de ventre (en particulier pendant la montée du produit) !
Également tachycardie, augmentation de la température corporelle, hypertension artérielle, nausées (parfois vomissements), sensations de chaud/ froid ou d'intoxication, frissons, excitation, acouphènes, maux de tête...

Quelques personnes ont rapportées des cas d'allergie se traduisant par de la toux et une production accrue de salive.
Ces molécules n'ayant peu (ou pas) fait l'objet d'études, les effets à moyen et long terme sont inconnus.

Attention aux mélanges ! En association avec du cannabis, la tachycardie et les crises d'angoisses sont souvent amplifiées.

Le 2C-B et le 2C-I sont classés en France comme stupéfiant.

Pour connaître les informations générales sur les RC, consulte la page RC de ce site.

S’informer sur les RC

Comme tu as pu le remarquer en lisant ce flyer prendre des RC nécessite beaucoup d'informations (effets des différentes molécules, avantages/inconvénients des différents modes de consommation selon le produit, dosages, effets secondaires, etc). Pour te renseigner sur tout cela nous te conseillons de consulter les sites communautaires Erowid.org (en anglais) et Psychonaut.com (en français). Ces deux sites sont de remarquables plateformes d'échange entre consommateurs. Pour t'aider à mieux t'y retrouver sur ces sites voici quelques mots du vocabulaire qu'ils emploient :
  • Afterglow : Effet résiduel (sur l'humeur et la façon de penser notamment) d'un prod.
  • Bodyload : Effet de la substance sur le corps.
  • Drip : Lors d'une prise nasal, le prod et ses "restes" qui coulent du nez vers la gorge.
  • Drop/redrop : Prise/reprise d'un prod.
  • Plateau : Intensité atteinte après la montée.
  • ROA : Route Of Administration.
  • Set : Allant de pair avec le setting, correspond au mental/humeur au moment de la prise.
  • Setting : Environnement lors de la prise de prods'.
  • SNC : Système nerveux central.

10 conseils pour réduire les risques

Plus que pour tout autre produit, Techno + recommande d'être très vigilant sur le dosage des RC.
Si tu n'es pas en mesure de doser correctement, ne consomme pas.

  • Renseigne-toi à fond sur une molécule avant de l'expérimenter : dosages, interactions à éviter, mode de prise, etc. (Erowid.org en anglais et Psychonaut.com en français sont des sources fiables)

  • Si tu as décidé de de consommer un RC, fais-le avec des personnes de confiance, dans un contexte rassurant. Évite de consommer seul.

  • En cas d'état dépressif, d'anxiété ou de probèmes psy, la prise de RC est fortement déconseillée, surtout pour les RC psychédéliques ou hallucinogènes.

  • Gare aux allergies. A chaque nouvel achat fais un test allergique : 2 prises d’une toute petite quantité du produit espacées d’au moins 1h30. Puis attends la réaction.
  • Évite les mélanges (y compris avec l'alcool et les médicaments), d'autant plus si c'est ta première prise.

  • Attends les effets en fractionnant le dosage en 2 fois (à 1 heure d'intervalle par exemple) permet de limiter les effets négatifs de la montée, d'éviter le surdosage et de vérifier que le produit est conforme à tes attentes.

  • Bois de l'eau régulièrement (mais pas de trop grande quantités d'un coup : Moins d'un demi litre).

  • Espace les prises et tes sessions de conso, n'en prends pas régulièrement.

  • Évite de prendre le volantet d'entreprendre une activité à responsabilité sous l'effet de ces produits.

  • Prends garde à la désinhibition, et n'oublie pas le gel et les capotes !

En cas de surdose, malaise, douleur ou gêne inhabituelle...

Sensation de "tomber dans les pommes " (malaise vagal) :


S'allonger, jambes relevées, manger quelque chose de sucré, ré-hydrater, se reposer, surveiller. Surtout attendre avant de rebaisser les jambes, la personne doit pouvoir se relever seule, à son rythme.

En cas de perte de conscience :


Si la personne respire, allonge-la sur le côté, défais tout ce qui peut gêner la respiration (col, ceinture...) puis dans tous les cas alerte ou fais prévenir les secours (112). En attendant appelle la personne par son prénom en lui demandant d'ouvrir les yeux, de serrer ta main. Prévois un truc sucré et reporte toi aux infos juste au dessus si la personne reprend conscience. Reste présent quand les secours arrivent pour leur dire ce qui s'est passé et notamment ce que la personne a pris.


Coordonnées utiles


Contrat Creative CommonsCe document est édité par Techno+ sous la licence Créative Commons by-nc-nd. Il peut être reproduit pour toute action non commerciale à condition de citer l'auteur et de ne pas changer les termes de la présente licence : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/



Mots-clés :

:

 
Logguez-vous pour déposer un commentaire




Images et Sons
Coke